mercredi 18 septembre 2013

Comment peut-on défendre les 1% ?

Dans "Defending the one percent", un article à paraître dans le Journal of Economic Perspectives, Gregory Mankiw, s'efforce de justifier les revenus perçus par les 1 % les plus aisés (en opposition au mouvement 99 % qui dénonce l’explosion des inégalités et la concentration des revenus et du patrimoine). Mankiw cite l’étude de Thomas Piketty et Emmanuel Saez (Income Inequalities in the United States, 2003, mise à jour 2011), montrant qu’aux États-Unis, la part du revenu gagnée par les 1 % les plus aisés est passée de 7,7 % en 1973 à 17,4 % en 2010. Il  engage donc une réflexion économique sur la justice sociale et plus largement sur la taxation des hauts revenus en posant la question de la valeur sociale de la production des plus riches.  Voici une réponse très intéressante de Guillaume Allègre parue en Juillet dernier dans la Revue de l'OFCE montre certaines limites de son argumentation. 
Ne ratez pas la référence à Olivier Godechot et les stratégies de recherche de rente des traders (Working rich. Salaires, bonus et appropriation du profit dans l’industrie financière, 2006). Il parle de "hold-up" en finance. Voici une synthèse de l'ouvrage  paru dans la Revue des Idées.

0 Comments: