samedi 25 novembre 2017

Classe moyenne: un américain sur deux, deux français sur trois.

Une analyse de France Stratégie. "Définie comme l’ensemble des ménages dont le revenu avant impôts est compris entre deux tiers et deux fois le revenu médian, la classe moyenne est considérée tantôt comme vouée à disparaître dans une « société en sablier », tantôt comme pilier des sociétés modernes au cœur de l’adhésion démocratique.
L’aversion de la France aux inégalités explique le poids de sa classe moyenne : deux tiers de la population contre une moitié aux États-Unis où les inégalités, mesurées par le coefficient de Gini, sont 42 % plus élevées qu’en France en 2012. Qui plus est, l’érosion de la classe moyenne américaine est un phénomène ancien et marqué là où, en France, le mouvement ne s’amorce qu’en 2009. La classe moyenne perd 1,5 point de pourcentage en France entre 1996 et 2012 contre 3,6 points aux États-Unis. Les deux pays partagent en revanche une tendance franche : l’augmentation de la part des revenus détenue par les plus riches."

0 Comments: